Patrick Dube explique l’importance de l’innovation ouverte et des méthodes collaboratives

Depuis 2010 la SAT est homologuée et travaille sur plusieurs projets d’innovation sociale du living lab

Le monde change et se complexifie et les marchés sont de plus en plus en plus volatiles, les industries et sites de vies sont devenus difficile et l’émergence des réseaux sociaux va croissante. On assiste à une société où tout le monde veut contribuer peu importe de là où on vient  exemple fait des hack Aton.

De plus en plus on assiste à l’hétérogénéité grandissante des contributeurs divers aux projets d’innovations, la SAT a commencé à expérimenter des analyses provenant d’angle de vue divers pour rester agile face à cet environnement en changement perpétuel.   

L’expérimentation de par cette méthode d’analyse permet de créer la proximité malgré la diversité  des point de vues de manière plus efficace et constructive.

Les phénomènes tels que les Design Jams  qui comme les Hackathon mais orienté vers l’innovation des services ou encore des ateliers de Co-Design qui permettent d’innover avec différentes approches et ce en un temps réduit. Initié par des professionnels d’un secteur donné qui font appel à des professionnels d’autres secteurs cette pratique tend intégrer des non professionnels

Patrick Dube SAT Montreal

Comment est-ce que les communautés pourraient t-elles réussir à tirer des résultats provenant de ces innovations de façon pérenne et durable?

Pour y arriver il faut mettre à contribution  le savoir professionnel et non-professionnel, mais aussi le savoir militants (politique, économique ou juridique), cette tranche est généralement constituée de personnes convaincu de leur ignorance dans le domaine en question en ceci qu’elles manquent de confiance et par conséquent resteront muettes et inactives dans le projet : l’un des véritable challenge est de les amener à sortir de leur silence afin de les intégrer de façon pérennes dans ces communautés.

Pour réussir en cela il importe de favoriser une collaboration des parties prenantes, stimuler leur engagement et leurs apprentissage, créer la construction des sens, donner de la confiance aux personnes muettes afin d’avoir leur avis sur la question car, cela est tout aussi bénéfique pour une innovation qui tend à répondre aux besoins de tout la communauté.

Pour réussir il faut associer l’innovation technologique à l’innovation sociale. Le living lab se focalise sur ces deux domaines en travaillant pour faire ressortir les usages de l’innovation.

Pour rentabiliser davantage l’usage de l’innovation l’on appréhende de manière diverse l’idée considérée. Ainsi, de multiples parties prenantes sont intégrées à l’exemple des citoyens, les entreprises, l’administration ou encore les usagers eux-mêmes qui sont d’ailleurs mis à contribution très rapidement et avec eux se construit l’expérimentation pendant une longue période à la fois sur le terrain et dans les idées afin de maturer le processus d’innovation avec créativité.

Pourquoi est-ce important de d’intégrer ces parties ?

  • Pour comprendre les déterminants, les usages, les sens que les participants donnent à un produit ou à un service.
  • Déterminer les opportunités d’innovations.
  • Pour Co développer des produits ou services socialement innovants.  

Comment cela se passe le Co-design ?

Le Co-design est à la fois un projet  de d’expérimentation et de création qui se fait dans la durée et où la mise à disposition des parties prenantes se fait en trois principales étapes à savoir : la conception, le prototypage et le développement. Chacune de ces étapes se fait avec des activités de Co-création,  d’exploration avec la participation des usagers, l’expérimentation sur le terrain, et la détection des opportunités d’innovations.

Open innovation - Patrick Dubé

Exemple

La SAT travaille sur un projet un projet dénommé la Maison Justin-Justin dans le but de réduire les accidents domestiques impliquant les enfants. L’expérience a consisté à faire voire aux parents au travers d’une vidéo la façon dont les enfants en bas âges perçoivent les objets de la maison qui les entourent de façon ludique et la tendance qu’ils ont à en faire des objets de jeux sans tenir compte du danger encouru.

Pour en savoir plus sur le dernier forum KWS, nous vous conseillons la video recap du dernier forum kws

   

Staff

Les articles sous ce profil ont été rédigées par les membres de l’équipe Kongossa Technology. Nous parlons ici en général des sujets liées à la technologie et à l’innovation sociale. Vous pourrez croiser des membres de notre équipe soit à Yaoundé ou à Montréal.