Quel futur et quelles opportunités pour l’Economie Sociale: la grande conférence de Nancy Neamtan

Nancy Neamtan

NANCY NEAMTAN, animera une conférence le 03 Octobre prochain à l’Usine C dans le cadre du forum KWS qui s’inscrit dans le programme de la plénière de cloture de la semaine de la technologie et de l’innovation sociale de Montréal.

Nancy Neamtan est présidente-directrice générale du Chantier de l’économie sociale, une corporation autonome qui rassemble les promoteurs et les partenaires de l’économie sociale au Québec, depuis 1996. Depuis qu’elle assume cette fonction, elle a mené à terme de nombreux dossiers stratégiques qui ont contribué à l’expansion et au développement de l’économie sociale au Québec. Elle a été, pendant près de dix ans, présidente du Conseil d’administration du Réseau d’investissement social du Québec (RISQ) et, depuis 2006, elle préside également le Conseil des fiduciaires de la Fiducie du Chantier de l’économie sociale, un fonds d’investissement de $53 millions.

Avant de travailler au Chantier de l’économie sociale, madame Neamtan a cofondé et dirigé le Regroupement pour la relance économique et sociale du sud-ouest de Montréal (RÉSO). Elle a aussi été membre de la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) jusqu’en 2008, après avoir été membre du Conseil d’administration de la Société québécoise de développement de la main-d’œuvre (SQDM) à partir de 1992. C’est d’ailleurs dans la foulée de ces activités de représentation qu’elle participera à la fondation de la Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’œuvre (COCDMO).

Madame Neamtan est également reconnue internationalement comme expert dans le domaine de l’économie sociale et solidaire et travaille en collaboration avec des organisations internationales telles que l’Organisation internationale du Travail (OIT) et le Forum de l’OCDE sur l’innovation sociale. De 2010 à 2012 elle a été directrice exécutive du RIPESS, le Réseau Intercontinental de Promotion de l’Economie Sociale et Solidaire.

En juin 2012, le gouvernement du Québec lui a décerné le titre d’officière de l’Ordre national. En novembre 2013, l’Université du Québec en Outaouais lui a attribué le titre de docteur honoris causa, afin de reconnaître publiquement sa carrière, ses réalisations et de son œuvre sociale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *